lundi 31 août 2009

Carre blanc et couleurs

Voilà un artiste japonais qui vous transportera j'en suis sûr.
4 minutes de tendresse. Un beau voyage onirique

White Box from makoto yabuki on Vimeo.

mercredi 26 août 2009

De bien drôles d'assiettes

Voilà une assiette à usage unique qui comporte, sur sa face extérieure, des graines pour oiseaux. Le repas fini, l'assiette se lance comme un frisbee et sert de nourriture pour oiseaux.
Je reste sceptique, cela n'est pas, de mon point de vue, la meilleure réponse écologique mais j'aime cette créativité.

mardi 25 août 2009

Un poème qui m'a profondément touché

Dans le livre "l'éveil des sens" de Jon Kabat-Zinn, il y a ce poème de William Stafford (poète américain) : Toi qui lis ceci, tiens toi prêt.

"A partir d'ici, de quoi veux tu te souvenir?
De la lumière du soleil qui grignote un sol brillant?
De l'odeur de vieux bois qui plane, du bruit adouci
de l'exterieur qui emplit l'air?

Offriras-tu jamais plus beau cadeau au monde
que le respect vivant dont tu es le porteur
où que tu ailles à cet instant même? Attends tu
que le temps te propose une meilleure alternative?

Quand tu retourneras à partir d'ici, hisse
ce nouveau regard; porte dans la nuit
tout ce que tu veux à compter de ce jour. L'instant que
tu as passé à lire ou à entendre ceci, garde-le en vie.

Que peut-on offrir de plus grand que l'instant présent,
à partir d'ici, de cette pièce même, quand tu te retourneras?"

lundi 24 août 2009

Bienvenue à ma table

Il y a quelques jours je vous parlais de cette guêpe qui m'avait amené à vivre une coïncidence (voir ici) .
Elle est revenue hier (je ne garantis pas que ce soit la même ;o) et je l'ai laissé s'inviter à ma table. Impressionnant sa capacité à couper la viande. Elle est revenue plusieurs fois laissant une multitude de trous (visibles sur la photo) dans le jambon. C'est un peu notre requin Blanc.




dimanche 23 août 2009

Sous un Arbre

Se mettre sous un arbre (même un petit, ici c'est un lilas) m'a toujours fasciné.
Cela signifie changer d'échelle. C'est se mettre à l'abri du soleil et le regarder sous un jeu d'ombres et de lumières, balayé par le vent. Et puis c'est l'occasion de bien le regarder et d'observer les feuilles, les lichens, le dessin des branches, les insectes camouflés.
Vous comprendrez aussi pourquoi j'aime tellement cette expression "Des Racines et des Ailes"

samedi 22 août 2009

vendredi 21 août 2009

Nous créons notre vie

J'avais vraiment accroché sur ce livre et je ne peux résister à cette envie de raconter une deuxième histoire que raconte Socrate "le sage" à Dan "son disciple".

"Sur un chantier, tout le monde se retrouve pour la pause repas. Sam se plaignait dès qu'il avait déballé son casse croûte. "Encore des sandwiches au beurre de cacahuète et à la confiture! Je déteste cela!".Jour après jour, Sam se lamentait sur ses sandwiches. Son attitude commença à agacer les autres ouvriers. L'un d'eux lui dit "puisque tu détestes à ce point le beurre de cacahuète et la confiture, pourquoi ne demandes tu pas autre chose à ta femme?""Comment ça, ma femme? répliqua Sam. Je ne suis pas marié. C'est moi qui prépare mes sandwiches."

Quels sont les sandwiches (routines, comportements, actions, pensées, paroles) que nous fabriquons nous même, qui empoisonnent nos vies et que nous imputons (souvent) à tort aux autres?

jeudi 20 août 2009

Etre exemplaire

Je me souviens de ce passage dans un livre qui s'intitule "le guerrier pacifique" de Dan Millman.

Une mère va voir Gandhi. Elle lui demande de dire à son fils qu'il doit arrêter de manger du sucre.
Gandhi lui demande de revenir le voir dans 15 jours.
15 jours plus tard la mère revient avec son fils.
Gandhi dit alors au fils "Arrête de manger du sucre!".
La mère est étonnée et demande à Gandhi pourquoi il lui a fallu 15 jours pour lui dire cela?
Gandhi répond alors. "Il y a 15 jours je mangeais du sucre."

mercredi 19 août 2009

Coïncidence et Biodiversité

Je suis à table, dehors, sous un beau soleil. Une guêpe vient dissiper mon repas et difficilement j'essaye de la chasser. Je m'arrête deux secondes et je m'interroge."Et si demain dans un scénario catastrophe les seuls animaux qu'il nous serait possible de contempler étaient des guêpes, des mouches, des limaces, des moineaux? Bref des animaux pas forcément les plus emblématiques de la "Nature originelle." Plutôt des trucs vivants pour lesquels notre regard sans être forcément antipathique est presque inexistant.


En absence de biodiversité, réagirions nous avec le même désintérêt pour les espèces qui nous côtoient dans nos jardins?
Oui je parle de biodiversité que bien souvent nous (je) associons aux animaux qui eux attirent notre attention. Ils ont des particularités plus prononcés et sont surtout plus visibles (couleur, grandeur, force, puissance, beauté, tendresse supposée...). Je pense à la baleine, au tigre, à l'ours polaire, au koala, à l'hippocampe dragon, au kangourou, l'ornithorynque, les grenouilles du costa rica....

Pourtant la biodiversité commence dans nos jardins....mêmes avec des animaux moins illustres.

Sur ce je retourne au travail et j'allume la radio dans ma voiture. C'est France Inter et tombe sur "tout s'explique" de Fabienne Chauvière qui interroge Hervé le Guyader (professeur de Biologie évolutive et directeur de laboratoire). Celui-ci parle de la Biodiversité. Ce qui est amusant, c'est qu'au moment où j'ouvre ma radio la journaliste lui demande :
"un petit gasteropode de 2mm est ce aussi interessant pour un scientifique qu'une baleine ou un ours pour la biodiversité?"
Il répond "C'est cela la difficulté. Oui ils sont parfois plus intéressants.../...Le message difficile à faire passer auprès des non scientifiques c'est qu'au niveau des ecosystèmes ca n'est pas la taille de l'animal qui fait son importance exemplaire. Quand on parle des tigres, des baleines, on quitte le domaine de la biologie pour parler de l'esthétique, du mystique, du culturel...."
"On est dans l'émotion."


Protégez la nature c'est aussi commencer dans nos jardins.

Encore une coïncidence dans mon bestiaire (et une nouvelle occasion de dessiner ;o))


[Pour info : On emploie le mot de synchronicité pour parler des coïncidences. J'en parle beaucoup sur ce blog parce qu'il m'arrive fréquemment d'en vivre. Pour paraphraser un article dans Nouvelles Clés "Les synchronicités qui jalonnent notre existence semblent nous dire que la vie nous épaule, en nous envoyant des signes. Nous restons libres de les accepter ou de les rejeter."]

mardi 18 août 2009

Les Infinis


L'homme au milieu de "l'infiniment Grand" et de "l'infiniment petit" par le magazine Science et Vie.

Ces extrêmes ont toujours attiré ma curiosité. En quoi ces deux mondes peuvent-ils apporter une piste sur la connaissance de soi, notre relation au monde et sur notre perception de la réalité?

dimanche 16 août 2009

Humilité, Gratitude et Jubilation


"Il faut se mettre dans une attitude de réceptivité, recevoir les dons et les beautés de la vie avec humilité, gratitude et jubilation"

Pierre Rabhi est Auteur, conférencier, paysan, philosophe et l'un des pionniers de l'agriculture écologique en France.
Et voici un extrait d'un entretien qu'il a fait dans Nouvelles Clés. Je suis sur la même longueur d'onde que lui et je crois que le titre de ce blog va dans ce sens :


"Si l’humanité doit évoluer, cette évolution se fera dans le sacré, c’est-à-dire que nous prendrons conscience que la vie, c’est magique, c’est extraordinaire, c’est beau, c’est un don et que tout cela mérite d’être profondément respecté. Alors, l’humain respectera sa vocation suprême : l’admiration. Nous sommes faits pour admirer. À partir du moment où nous admirons, nous respectons. Et si nous respectons, non parce qu’il y a un gendarme, mais parce que notre conscience profonde, notre âme a fusionné avec l’âme de l’univers, alors on a compris que l’entendement et la conscience qui nous sont donnés et le libre arbitre qui nous est réservé en dépit de toutes les déterminations, sont quelque chose de l’ordre de la beauté, de l’enchantement.../...Un véritable humanisme serait d’accéder à cette compréhension profonde que tout est beau et sacré et que tout mérite notre enchantement. ..."



samedi 15 août 2009

Fais le quand même

Il était une fois un vieil homme qui se promenait chaque matin au bord de l'océan.
Un jour, il vit un petit garçon qui soulevait quelque chose avec précaution et le jetait à la mer.


Il lui demanda : « Bonjour ! Qu'es tu entrain de faire ? »

Le petit garçon répondit : « Je rejette des étoiles de mer dans l'Océan. Si je ne le fais pas, elles mourront. »

« Mais,mon garçon », répondit le vieil homme, « Ca ne sert à rien. Des étoiles de mer, il y en a partout échoués sur le sable ! Tu ne peux pas les sauver ! »

Le petit l'écouta mais tout en se penchant, ramassa une autre étoile et la jeta à l'eau en souriant : « Peut être! Mais pas pour celle-là ! »

vendredi 14 août 2009

Coïncidence electromagnétique


Je cherchais hier sur internet la significtion exacte du terme "electromagnétisme". J'ai fouillé différents sites et ai commencé à prendre quelques notes. Or, aujourd'hui ma fille en ouvrant google est attirée par son logo (ci dessus). Elle m'interpelle et en cliquant dessus, je tombe sur "Hans Christian Orsted" qui est à l'origine de "la découverte de l'interaction entre électricité et magnétisme" et permis grâce à Ampère de développer la théorie sur l'électromagnétisme...

Peut être une histoire d'onde..............

[Pour info : On emploie le mot de synchronicité pour parler des coïncidences. J'en parle beaucoup sur ce blog parce qu'il m'arrive fréquemment d'en vivre. Pour paraphraser un article dans Nouvelles Clés " Les synchronicités qui jalonnent notre existence semblent nous dire que la vie nous épaule, en nous envoyant des signes. Nous restons libres de les accepter ou de les rejeter."]

jeudi 13 août 2009

"Tout le monde le dit"

On emploie souvent le "tout le monde le dit, le pense, le fait..."
Nous avons tous besoin d'avoir une sorte d'approbation de ce que l'on avance, persuadé que nous raisonnons, réagissons, vivons de la même manière. Après tout, nous sommes tous humains... Certes.

Dans tout le monde, je mets donc
les peuples, les ethnies, les sociétés, les tribus, les nations... présents sur notre planète.

En cherchant sur Wikipédia, j'ai trouvé une liste (non exhaustive, je suppose) assez impressionnante. La voici : http://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_alphabétique_des_ethnies_du_monde

La prochaine fois que je dirais "tout le monde le dit", je penserai également à ces 6 autres milliards d'individus en me demandant honnêtement si tous seraient en accord avec mon point de vue, mon opinion, ma croyance...

mercredi 12 août 2009

Physique Quantique

En février 2009, dans le magazine Science et vie, je découvrais ce titre "La physique rend-elle fou?".

Dans l'infiniment petit, les particules se comportent comme des corps ou comme des ondes.
Deux particules envoyées chacune à un bout de l'univers arrivent à communiquer "instantanément", comme par télépathie (on parle d'intrication").
Une particule que l'on n'observe pas, peut se trouver dans plusieurs endroits, en même temps et dans plusieurs états à la fois!!!! Tout de se résume à l'état de probabilités.
Cette physique de l'infiniment petit n'a rien a prioiri de commun avec la physique de notre quotidien (je suis ici ou là bas mais pas les deux à la fois, je ne peux pas prendre le bus et la voiture en même temps, mon corps est solide et pas en même temps une vague d'énergie).

Cette physique m'intrigue plus particulièrement sur un point. C'est l'observateur scientifique qui rend les choses déterminées.
Dans notre monde quotidien, n'est-ce pas également notre regard sur les choses, les personnes, les événements qui façonnent notre réalité?


mardi 11 août 2009

Citations de Jiddu Krishnamurti

"Range le livre, la description, la tradition, l'autorité, et prend la route pour découvrir toi-même".

"Chercher la vérité c'est passer de la vitrine d'une boutique à une autre".

"La vérité est un pays sans chemin"

Jiddu Krishnamurti (1895 -1986) était connu pour critiquer la pensée, la religion et la philosophie. Ce qui lui faisait répondre, quand on le questionnait sur son statut, qu'il n'était ni un penseur, ni un gourou, ni un philosophe.

lundi 10 août 2009

"La Carte n'est pas le territoire"

"La carte n'est pas le territoire" est une expression qui appuye l'idée que nous ne voyons qu'une part de la réalité. J'ai l'impression de voir la réalité telle qu'elle est, alors que je n'en vois que MA représentation.

Cette expression vient aussi bousculer notre vision binaire, dualiste du monde (bien, mal, vrai, faux...).
Pour Alfred Korzybski, (1879 -1950) créateur de la "Sémantique Générale", inspirée par les travaux d’Einstein et la physique quantique, trois considérations permettent de réviser ce système de pensée :
1 – « la carte n’est pas le territoire » : une carte « n’est » pas le territoire qu’elle représente, elle ne fait que le représenter. Le mot qui désigne une chose n’est pas cette chose. Je ne peux pas manger le mot « pomme »
2 – « une carte ne représente pas tout le territoire » : un mot ne résume pas tout ce qu’est une chose. Le mot « pomme » ne m’indique pas la forme de la pomme, sa couleur, si elle a un pédoncule, etc.
3 – « une carte est auto–réflexive » : elle donne aussi des renseignements sur elle-même. Le langage qu’on utilise parle aussi de lui-même. Il nous donne, par exemple, des indications sur celui qui l’utilise.

dimanche 9 août 2009

Un sport qui ne manque pas d'air


Le
Wingsuit flying est un sport qui consiste à sauter et voler en tenue d'écureuil volant. L'atterrissage se fait avec un parachute. Le rêve d'Icare est toujours d'actualité....

samedi 8 août 2009

Les carnets de Mark Raison

MARK RAISON est consultant international en créativité, accélérateur d'idées et facilitateur de réunions. Il est aussi un conférencier passionné de créativité et d’innovation.

mercredi 5 août 2009

Diversité dans le Jardin d'été

Biodiversité?!? Et si cela commencait par Mon jardin en vacances.
J'ai tendu l'oreille, aguisé ma vue, touché l'herbe et fouillé dans les taillis...

Voilà les animaux que j'ai rencontré (plus d'une cinquantaine) :
- Une abeille
- Des abeilles charpentières
- Des guèpes (et de plusieurs espèces)
- Des mouches et de toutes les couleurs
- Des taons
- Des coccinelles
- Des sphynxs
- Des scarabées
- Des Coléoptères
- Des libellules
- Des punaises
- Des puces
- Des araignées (et des grosses)
- Un scorpion noir
- Des Noctuelles
- Des fourmis
- Des millepattes
- Des papillons de jour
- Des (énormes) chenilles
- Des phalènes
- Des moustiques
- Des cigales
- Des sauterelles / des criquets

- Une rainette
- Un crapaud
- Des lézards
- Un gecko
- Une couleuvre

- Une musaraigne
- Une souris
- Un rat
- Des chats
- Des chiens

- Des escargots
- Des limaces

- Des vers de terre

- Des rapaces
- J'entends un rapace nocturne la nuit
- Des faucons crécerelles
- Une pipistrelle
- Un rossignol
- Une huppe fascièe
- Des hirondelles
- Une bergeronnette des ruisseaux et une grise
- Des pipits
- Un troglodyte
- Des mésanges
- Un geai
- Des moineaux
- Des tourtourelles
- Des pigeons

Et chez vous, quels sont les êtres qui vous côtoient?

mardi 4 août 2009

Une coïncidence amusante

Je décide d'acheter un p'tit livre "le petit livre de l'humour anglo-saxon", recommandé sur un autre blog.

Je ne peux résister et commence à l'entamer en me promenant dans une rue commerçante.
Je lis des citations prises au hasard. Je souris, je ris et puis je découvre celle de Johnny Depp : "Buvez un litre d'absinthe et soudain vous comprendrez pourquoi Van Gogh s'est coupé une oreille".

Je m'arrête alors pour regarder où je suis dans la rue. Je tourne la tête et mon regard s'arrête sur cette devanture de boutique :

Van Gogh et l'absinthe!!!! Quel coïncidence !!!

Je suis rentré dans la boutique et j'ai discuté avec le commercant sur le sujet de l'absinthe.

[Pour info : On emploie le mot de synchronicité pour parler des coïncidences. J'en parle beaucoup sur ce blog parce qu'il m'arrive fréquemment d'en vivre. Pour paraphraser un article dans Nouvelles Clés "Les synchronicités qui jalonnent notre existence semblent nous dire que la vie nous épaule, en nous envoyant des signes. Nous restons libres de les accepter ou de les rejeter."]

lundi 3 août 2009

dimanche 2 août 2009

Un personnage de bonne chair



Le hasard (je n'ai rien cherché à faire) a transformé ce morceau de fromage de brebis et ce morceau de chair de tomate en personnage dubitatif.

samedi 1 août 2009

Juste sourire

Je connaissais le cri de la carotte, voilà le sourire de la tomate.